19 avril 2011 2 19 /04 /avril /2011 02:00

 

 

 

 

 

 

 

 

(Me demander Pardon un sésame qui n'ouvrira aucune porte 2ème partie)

 

 

 

Pardon, mais de quoi?

 

D'être lâche

Tant, que je me fâche

 

De vouloir te venger?

Quand tu pars voyager?

 

 

Pardon de me rendre responsable

De tout ce dont tu as été incapable

D'assumer?

D'assurer?

 

 

Oh, tu me demandes pardon et tu signes Bisous

Je réagis comme je suis, ça devient salut, où sont les Bisous?

Si enfantin

Trop enfantin

 

 

Pardon de me rendre responsable

De tout ce dont tu es incapable

 

 

Oh, et on en reparlera si je deviens docile!

Encore! Des mois, les mêmes mots, trop facile...

Alors je l'écris et te le dis en mille

Non, désolée, mais moi, je file............

 

 

Jamais je ne te pardonnerai

Jamais je n'abandonnerai

Jamais je ne m'abandonnerai

Plus rien, de moi, je ne te donnerai

 

 

Je suis tu le sais une femme de caractère

Une de celle que l'on ne peut pas faire taire

Tu dis que ce que je peux écrire t'indiffère

Tant mieux, je n'ai nulle intention de me taire

 

 

J'écrirai sur les murs de ma vie

Jour après jour

Jusqu'à la fin des jours

Nuit après nuit

Après la fin des nuits

 

 

J'écrirai sur ces pages blanches

Sans fin, jusqu'à ce que j'oublie

Qu'une nuit encore ne passera pas la porte de l'oubli

Sans que ton souvenir ne ternisse mon âme trop blanche

 

 

De ma plume trempée dans mon sang

J'écrirai tout le mal que je ressens

Jamais plus pour toi la moindre goutte de sang

Ne coulera de mes veines mises à feu et à sang

 

 

Tu me voulais du mal

Mais tu n'as rien d'un mâle

Le mal éteint le mâle

Et moi je hais le mal du mâle

 

 

J'écrirai des "romans de gare"

Qu'il en soit ainsi; mais alors, je dis "gare"

Quel que soit l'écrit, s'il entre en gare

Ce seront des lignes pures comme mon regard

 

 

Connaissant mon analyse supposée si fine

Toi qui trouves que je suis figée

Tu risques très vite d'être fixé

Je sais écrire d'une plume fine

 



 


 

P♥J

 

Repost 0
Published by BUTTERFLY - dans TRAHISONS
commenter cet article
24 janvier 2011 1 24 /01 /janvier /2011 13:00

      31122010 051

 

 

Donc, voila que je suis devenue une étoile, au firmament

A me surveiller, il me compare à une étoile, pas innocent

Ce mot est là pour me blesser, et vient, de celui qui ment

S'il y avait un semblant de brillant, mais là vraiment

Un seul mot c'est écrit si Lamentable ment!


Son vernis a très vite craqué

Il se met à m'insulter, il a craqué


En se prenant pour un grand

Il est juste petit, insignifiant

Il se flatte d'être déplaisant, insultant

Quel ego démesuré, époustouflant


Son langage le rapproche de ses origines

Des insultes grossières, sombres origines

Il parle de combats qu'il aurait mené

Ceux qu'il aurait dus, il s'en est détourné


Il ne voudrait pas ternir ma clarté

Aucun risque, je l'ai découvert en toute clarté


Je ne prendrai aucun de ses sombres mots

Ils sont ceux de celui qui n'a plus de mot

Les mots de la faiblesse

Sans la moindre noblesse

 

 

Quelle hardiesse

Là, il est en liesse

Sa vie ne me fait pas rêver

Je n'ai vraiment rien à envier

 

 

Une famille ou chacun se ment

Et il aime, cautionne, il ment


Il défendrait donc la veuve et l'orphelin

En silence! Comment suis je au courant?

Après l'histoire du portable qui ment, énormément

La mythomanie le rattrape en chemin

 

De rire j'aurai pu, je crois, en mourir

Sa supposée aide, qui est si puissante

Brille surtout, car elle est absente

Ca aurait pu me pousser à en mourir.....


Quelle aide? Elle était donc tellement silencieuse

Que je la cherche encore sans la trouver, mystérieuse

Pas de risque qu'elle ait un effet, vraiment trop périlleuse

Et de ses insultes, que dire, il glisse sur une pente sinueuse


Souffrances? 

Innocence?

Faiblesse

Aucune hardiesse

 

Aider et se taire 

Aider à se taire

Les gestes plus que les mots?

 

Les gestes parlent

Les mots disent

Ses gestes absents parlent

Ses mots trop présents disent

 

Il n'a jamais fait le moindre geste

Ses gestes sont ses gros mots

Faiblesse de tels gestes

Colère à entendre de tels mots

 

 

P♥J


Repost 0
Published by BUTTERFLY - dans TRAHISONS
commenter cet article
12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 21:06

Photo-065.jpg

Aujourd'hui est un jour de plus un jour de pluie

Une fois de plus ma messagerie est prise de folie

Quelqu'un me dépose un bien étrange écrit

Que se passe t'il pour que décidément règne l'incompris

 

 

Un ami c'est ainsi qu'il se présentait

Et une fois de plus, il me poignarde

Je crois que je vais refuser les amis, j'en ai assez

Sur mon front est il écrit "ici déposez votre hargne"? ....

 

 

L'amitié d'accord je connais

Je l'ai écrit c'est donner 

Sans jamais se retourner

Mais cette attaque d'où est ce qu'elle venait?

 

 

En voilà un qui va me faire mentir

J'ai dit que j'étais toujours là pour ceux qui en avaient besoin

Que parfois je faisais une pause, quand j'en avais besoin

Mais que jamais je n'abandonnais personne, là je vais me dédire

 

 

Quand je donne mon amitié je m'engage pour la vie

Dans cette histoire je me suis trompée de vie

Je passe mon tour, triste mais pour toujours

Désolée j'abandonne un "faux ami" tout court.

 

 

J'ai lu le texte d'une jeune personne un peu perdue

Ce jeune homme lui est totalement perdu

Et voilà que ce soir il remet ça

Alors là stop, je dis basta

 

 

J'ai décidé de l'écrire sur mon front 

Désormais en lettres rouge sang: Stop

Alors pour aller vraiment au fond

Ne me cherchez pas, je suis partie en stop....


P♥J


Repost 0
Published by BUTTERFLY - dans TRAHISONS
commenter cet article
20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 17:39

 

 

♥♥   L'HOMME DE PEU DE FOI ♥♥

 

 

Un jour pas si lointain naquit un homme de peu de foi 

Très vite il épousa une femme qui en lui mit toute sa foi 

Et comme il voulut se fondre dans la masse des hommes de ce monde 

Il fit des enfants pour rejoindre l'anonymat de notre monde. 

 

 

 

Malheureusement tout cela n’était que poudre aux yeux

Sa femme il ne la couvait même pas des yeux

Sur d’autres femmes son regard toujours s’arrêtait

Et malheureusement ce n'est pas là qu'il s'arrêtait 

 


Cet homme était un homme de peu de foi

Marié pour faire ce qui se doit

Il devrait en souffrir ma foi

Si la vie était faite comme il se doit

 

 

 

P ♥ J               23 09 2010

 

Repost 0
Published by BUTTERFLY - dans TRAHISONS
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Bella BW SWANN
  • Le blog de Bella BW SWANN
  • : Mon nouveau blog est ici http://bellabwswann.wordpress.com/ Mes articles migrent peu à peu
  • Contact

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez papillon06 sur Hellocoton

Recherche

J'ai le bouton Hellocoton

Rendez-vous sur Hellocoton !

Archives

Liens