12 février 2015 4 12 /02 /février /2015 12:21

 Avant Propos:  C’est étrange la passion mais tellement puissant. On ignore quand elle vient,on la sent juste là, au creux de soi.  Restera t’elle? Faut il lui résister ou s’y abandonner? C’est comme un fleuve qui grossit et emporte tout . Comme un volcan en éruption, la lave avance inexorablement, et finit dans la Mer si souvent.                                                                                                                                    La passion est ce moteur qui sait nous propulser au delà de Nous et nous placer sur orbite, ce cadeau que la vie nous envie .                                                                                                                                                                                                                                    Aurait elle du en avoir peur?  Ne serait il pas  plus dangereux de vivre sans passion?  

 

 

https://bellabwswann.wordpress.com/2015/02/10/un-soupcon-de-passion/

link           

 

Bella          12 11 2013 modifié et complété 11 02 2015                       

Repost 0
Published by Bella BWSwann - dans Poésie libre ou prose
commenter cet article
20 janvier 2014 1 20 /01 /janvier /2014 01:04

 

angel8

Souvent on en vient à penser que dans ce Monde de fous, il existe peut-être quelque part quelqu’un "fait" pour veiller sur nous.

Quelqu’un que l’on croise un jour, hasard ou destinée, et qui change tout, même la couleur du temps.

De là à penser qu’il s’agit d’un Ange……

 

Je suis certaine que ça vous est arrivé.

 

Un jour un "Ange", "votre Ange" paraît et votre vie semble "changée".

 

Et sûrement aussi, avez-vous été l’Ange de quelqu’un, une ou plusieurs fois, un Ange protecteur, celui qui aide à passer les torrents de larmes et de douleurs, à avancer

Si les Anges étaient tout autour de nous…….Et, si nous en étions un, pour quelqu’un

 

Faut-il y croire ?

Chacun porte t’il en lui de quoi aider l’autre, de quoi veiller sur lui ?  

Sont-ils, sommes-nous le dernier rempart dans ce monde ?                                                  

Il  me plaît de le penser, j’ai croisé des Anges, et parfois j’ai aussi été un "Ange" un temps

Je me demande si à la fin, il vient un temps où l’on se détache de " l’Ange"  en le "brûlant"…… Pour se libérer, sacrifie-t-on son "Ange" ?

 

J’en ai décliné une toute autre version, celle plus répandue de cet Ange gardien qui serait à nos côtés, et pourquoi ne pas imaginer le prêter à ceux à qui l’on tient ? 

                                                                             Après tout, c'est humain…….Je l’ai mis en mots pour TOI….

 

 

Il est comme ce prolongement de moi

 

 Qui te caresse et que tu sens parfois

 

Pourtant, jamais, tu ne saurais le toucher

 

Et, jamais, tu ne saurais l'approcher

 

N'imagine même pas l'apprivoiser....

 

En lui, tant de force et de douceur,

 

Tant d'affection et de chaleur,

 

Sa présence réchauffe ton âme et ton cœur

 

Te berce sous une pluie de tendresse

 

T’enveloppe pour effacer

 

Tout ce qui ici pourrait te chagriner.

 

Je le partage par la pensée

 

Avec ceux que je souhaite protéger

 

Il est dans chaque bruissement d'air,

 

Chaque murmure de l'atmosphère.

 

Son corps en "fausse absence"

 

Fait que je frissonne quand j’y pense

 

Son sourire me frôle

 

Quand son cœur s'affole

 

Et que cette angoisse

 

M'angoisse et m'emprisonne

 

Il est ce prolongement de moi

 

Qui, ici-bas, veille sur toi .....

 

 

 


P ♥  J


 


  


Repost 0
Published by Bella BWSwann - dans Poésie libre ou prose
commenter cet article
3 novembre 2012 6 03 /11 /novembre /2012 04:03

 img052

 

 

Une larme de pluie roule,

Dessinant un sillon sur sa joue.

C'est, comme un torrent de larmes,

Qui s'écoule, et, l'alarme....

Ses yeux sont secs, d'elle,

La vie se joue-t'-elle?

Du bout de ses doigts, elle caresse sa joue.....

 


 

Elle s'interroge,

Les larmes inondent sa joue.

Mais, quelle est cette sensation étrange?

Aurait-elle rejoint le monde des Anges?

Elle sent une présence, un présage.....

Un souffle qui lui semble si doux,

Quelle tendresse, sur sa joue.

 

 

 

 

Elle frémit,

 Elle gémit,

Elle crie, à l'infamie.....

A qui sont ces larmes?

Elle n'est pas en larmes!

Elle s'alarme.....

 

 

Une lumière blanche.

Soudain, elle flanche.

Il est seul, dans le noir.

Lumière, source de son désespoir.....

 

 

Des larmes, tombées du ciel.

Elle s'en remet à Dieu.

Que l'on sèche ses larmes,

D'un baiser, goût de miel,

Aux couleurs de Parme.

Qu'a-t-elle donc fait, aux Cieux?

 

 

Pour elle,

Il inonde la terre.

Ses larmes, tel un poignard,

La plaquent, face contre terre.

Sur sa peau, belle aquarelle,

Ses larmes, une esquisse, Son regard.....

 

 

 

 

Il l'a toujours protégée,

Aimée, jamais jugée......

Comment aurait-elle pu imaginer?......

Non, pas lui, pas celui, dont elle est née.

Depuis qu'elle l'a perdu

Son monde n'est plus....

 

P  J

 

 

   Un texte que j'ai commencé à écrire il y a des mois....

.Des mots qui se sont écrits tous seuls...

Iréels......Etranges, et pourtant......

Je l'ai repris, modifié, ces derniers jours étaient au diapason de la "saison".....

Il était presque écrit, là c'était juste, le bon moment...

 
Repost 0
Published by Bella BWSwann - dans Poésie libre ou prose
commenter cet article
13 août 2012 1 13 /08 /août /2012 22:52

P8010017.JPG

Pour l'instant pas de photo d'Angie, à défaut ici, c'est la mienne

 

 

J'ai souvent parlé des rencontres faites sur le net, j'en ai regretté certaines ou plutôt j'ai dénoncé certains comportements qui ont tendance à se généraliser.

Mais, parfois, il arrive que l'on fasse des rencontres heureuses...

Une rencontre heureuse fait oublier les autres toutes les autres, or si je suis, enfin plutôt si j'ai été plutôt discrète sur le net ces derniers mois, j'y ai gardé quelques contacts, de ces amitiés dites "virtuelles" et néanmoins pour l'heure bienheureuses.....

 

Aujourd'hui, je vais vous parler d'un petit Ange, de "Mon Ange", une jeune femme que je connais maintenant depuis un certain temps, je l'adore et la considère comme une amie, une soeur, c'est une jeune femme qui émeut, qui ose prendre des risques, qui vit, qui respire, qui Aime, une personne vraie et Dieu sait qu'il y en a peu.....

 

Même si demain je ne devais plus la croiser, lui parler, la lire, elle est de ces personnes que je n'oublierai pas et pour qui je garderai, à jamais, une immense affection.

Je n'ai pas besoin de la "voir" souvent, car elle est toujours là, je m'assure de temps en temps qu'elle va bien, je m'inquiète, je frémis, je ris....Elle est la vie

 

 

Et le lien vers son blog qui est sur ma page est aussi ici:

http://www.simangele.com/

 

Cette jeune femme fragile, secrète, discrète, m'a laissé un message le mois dernier, elle m'avait écrit un poème. 

Le lien est ici:

http://www.simangele.com/article-ma-bella-avec-mon-affection-108063023.html

 

Ce poème est juste magnifique, la chrysalide est devenue un magnifique Papillon, elle a déployé ses ailes et la métamorphose est stupéfiante.

 

Au fil du temps, son écriture a pris son envol, elle écrit merveilleusement bien et avec une couleur de mots qui est un réel bonheur, elle a pris possession de son art, elle est juste sublime....Bon, je crois que vous l'aurez compris, je l'adore!

Je viens de mettre un lien vers son Blog vous ne serez pas déçus, celui d'une rencontre amoureuse, De "l'amour des mots" à "l'Amour" .....

 

Elle rentre juste de vacances...Quand je publie cette réponse 


Mes mots en réponse, aux couleurs pâles, je ne me suis pas pliée aux règles des Alexandrins, Angiee a suivi ces règles décliné ses rimes avec bonheur.... C'est donc en prose que je lui réponds 

livre sur moi

Quand j'ai lu tes mots la première fois, j'ai été surprise, touchée....

Je les ai lus et relus depuis, les gardant sous mes yeux pour m'en imprégner

Je me suis interrogée,

Quand t'avais-je rencontrée?

Je ne m’en suis pas souvenue

J'ai cherché,

Mais j'ai oublié,

Je ne sais plus.....

Il me semble, que tu m'as trouvée.


Ce dont je suis certaine,

C'est que dès que je t'ai lu,

J'ai été touchée, j'ai su

J'ai senti ta fragilité

Se confronter à ta force

Ta sensibilité,

Ton côté enfantin,

Un rien mutin

Ta grande maturité.


J'ai souvent eu peur pour toi

Je te lisais

Je commentais

Parfois, c'était sensationnel

Parfois, sur la pointe des pieds, j'osais

Te donner un conseil

Tu as toujours tout accepté, tout pris


Fragile en apparence

Je lisais en toi, quasi transparence

Plus je te lisais,

Plus je te reconnaissais.

En toi,

Je voyais un peu de moi

En toi, je voyais tant de choses

Aujourd'hui, quand je vois ce que tu oses

Tu as dépassé tout ce que j'avais imaginé

 

Dans ce lieu, à l’abri, tu t’es révélée,

Tu es née

Entre nous, aucune "cassure"

Quelques mots "maladresse"

Beaucoup de mots "tendresse"

Je souffrais de tes blessures 

J'ai eu des craintes, pour toi

Peur que tes démons aient raison de toi

 

Nous nous sommes apprivoisées

Parfois tu fuyais

Tu disparaissais,

Toujours, tu revenais.

Parfois, je te cherchais

Pour me rassurer.


Entre nous, des liens tissés

Tu frappais à ma porte

Nous parlions

Tantôt inquiète

Tantôt décidée et prête

Tu te posais des questions

Je te voyais tourner en rond

J'essayais de t'aider

Je te regardais aimer

Je ne t'épiais pas

J'étais juste là.

M'assurant que tout allait bien.


Notre amitié, une évidence

Installée, en toute conscience

En toute confiance

Nous respections les désirs de l'autre

Nos échanges, petits bouquets de fraîcheurs

Nos commentaires, instants de pur bonheur

Apportaient sincérité et chaleur,

Réconfort, soutien, amitié.

 

Tu dis "Je t'aime" quand d'autres n’osent dire bonjour

Quoi qu'il se passe, en moi, tu resteras toujours.

Tu es une étincelle de vie

Tu es la vie 

 

A toi, je me suis attachée

De toi, je refuse de me détacher

Tu es le souffle d'air

Qui parfois m'a manqué.

De la candeur

 De l'enfant, Petite fleur

A la femme, l'amante,

Epanouie, aimante.

 

Tu étincelles,

Tu es de celles

Qui parfois tremblent,

Le doute avive leurs peurs,

Tu as grandi si vite

C’est si près

C’est si loin

La vie en toi s’invite

Cette fois tu es tout près

Et je ne suis jamais très loin

 

PJ  

 

On peut trouver que c'est long, c'est vrai, je l'ai voulu, j'ai raconté toute l'histoire, notre histoire d'amitié, beaucoup de mots, une envie....

Certain(e)s écrivent, court ou long, peu importe.

Parfois, l'écrit est maladroit...                                                   Ils s'expriment,

Certains écrits me touchent, certains commentaires aussi, d'autres me laissent perplexe, m'indiffèrent....Je cherche le déclic en vain...

 

J'aurai pu écrire ce qui est dessous sur une autre page, je le ferai sûrement.

En attendant si vous passez, prenez le temps, il en faudra.....Lisez si vous voulez, écoutez et entendez si vous pouvez...

De ces rencontres sur le net                  

Je tire toujours un enseignement,                                  quelqu'un rencontré dernièrement                                                 m'a insufflé un autre style d'écrit                                                 que j'adopte pour un moment                                               en réponse à une accusation déguisée                                         une question posée                                                               pour éviter l'inévitable, je délivrais                                           l'évident, ce qui pouvait                                                              ou aurait pu être accepté.....                                           Cachant une partie de la vérité                                                   Celle qu'elle ne pourrait entendre                                          Rien n'y fit                                                                              Aussi                                                                                      La réponse complète suit

 

      Bella

 

La vie 

Est

Sourires,

Rires,

Cris,

Larmes

Parfois je m'agace

Je m'énerve

Pousse des cris

Ecris

Long 

Court

Court 

Long

Avec des mots

Juste des mots

Des mots justes

Concis

Précis

Imprécis

......

Différents 

Indifférents

Provocants

......

Alors 

De Mots 

En mots

Bella

Belle

Est.........Et ....                                                             Et je n'y peux rien si ça provoque des cris

 

P♥J

 

Je le rajoute ici Angiee comprendra et BELLA ......


Repost 0
Published by Bella BWSwann - dans Poésie libre ou prose
commenter cet article
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 00:00

 

 

 

En préambule je dirai à celles qui surveillent encore mes écrits que je fais ce que j'ai dit et que franchement ça n'a plus le moindre intérêt de transmettre et déposer des mots que je n'ai pas envie de qualifier et que je ne lis pas.

Je change de pseudo, celui ci me sied bien mieux, l'ancien appartient au passé.

Ici et maintenant débute une autre histoire

Je ne peux modifier le nom de mon blog, il reste attaché à " Butterfly fly away", qui est tellement Moi

 

"Butterfly fly away" une ballade que j'ai tout de suite adoptée de Miley Cyrius

 

Mais ce n'est qu’un début, j'ai décidé de faire une croix sur Butterfly qui n'était "qu'un de mes pseudos", j'en ai pris un autre Bella BW Swann, un mélange de Twilight que j'ai découvert et aimé au cinéma et de Black Swann que j'adore et connais depuis l'enfance, même si la dernière version est juste époustouflante.

 

 

Bella c'est aussi ainsi qu'une "amie poète" ici me nomme, c'est quelqu'un que j'aime beaucoup mais avec qui mes rapports sont différents et de qui je ne crains aucun changement, on se croise de temps en temps, on s'apprécie mutuellement, quoi qu'il se passe Bella restera le diminutif d'Isabella et la référence à un personnage et non un adjectif qualificatif, je préfère préciser.

Twilight
 

 

Pourquoi un mélange un peu étrange? Simplement pour trouver un pseudo non utilisé. Bella BW SWANN il faut bien qu'il soit unique quelques instants....

  

Je voulais vous dire pourquoi j'ai changé de pseudo.....C'est une façon de plus de refermer ma porte sur ce passé dépassé et totalement révolu, une façon d'en finir avec celle qui est sortie de ma vie......Et plus tard quand j'aurai le temps, j'ouvrirai d'autres blogs avec d’autres pseudos, ce temps qui me fait tant défaut..... 

 

 

CHANGEMENT DE VIE

 

 

Changement de vie

Moment non choisi

Source inavouée de mon envie

Visage aux couleurs cramoisies

 

J'abandonne sur un banc

Mon passé aux couleurs du temps

Je me tourne, tout est blanc

Je prends mon envol, pour longtemps.

 

Butterfly quitte son nuage

Et part sans prendre ombrage

Vers une vie qu'elle veut sans nuage

Du soleil, du bonheur, elle s'y engage

 

 

 

Butterfly, seule, sur son nuage

Une nuit dans un rêve, fit un songe

Elle se rebellait, mettant fin à leurs mensonges

Sa vie changeait, elle l'avait décidé, doux présage

 

9-nouvelles-photos-de-Twilight-Revelation-1ere-partie diapo

Bella a pris possession de mon être et de mon âme

Je l'accepte, je m'incline et rends les armes

Désormais, elle coule dans mes veines, est en Moi

Désormais je me suis trouvée, je suis forte, je suis Moi


19592819.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20101118_124820.jpg

 

Le cygne blanc est une part de moi

Entre blanc et noir, je ne veux plus osciller

J'ai pris mon envol; et sans jamais ciller

Je me suis mariée, n'en déplaise au Roi

 féerie la belle

Quand à cette pauvre Reine qui bien mal lui en prit

Sur moi, s'acharna, pure folie, à force, j'en ai ri

Ces quelques mots croisés auraient dû me blesser?

Que nenni, Pauvre reine égarée, abandonnée, oubliée, délaissée...... 

 

 

P♥J

La colère est mauvaise conseillère

Un jour, il faut s'en défaire

L'avenir naît des braises du passé

De ce qui m'a fait mal; j'ai décidé de me passer....

 

Me passer

Du passé dépassé

M'en passer

C'est terminé, dépassé  


De ce qui m'a fait mal 

J'ai fait ma joie, ma force

Pour que jamais je ne m'enfonce

Et que vers l'avenir je fonce...........

 


Bella BW Swann 

Repost 0
Published by Bella BWSwann - dans Poésie libre ou prose
commenter cet article
31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 00:10

 

ROSES

 

Longtemps, je me suis interrogée

Mais qui pouvait elle donc être

Comme d'autres, je n'ai pas dérogé

J'ai cherché à tout connaître de son être.

Elle avait une allure féline

Qui la rendait juste divine.

On aurait dit qu'elle volait

Lorsqu'elle se déplaçait

Ses pieds touchaient à peine le sol

On la croyait prêtre à prendre son envol

Si belle

Aérienne

Si douce,

Belle frimousse

Un rien suffisait à la faire rougir

Elle incarnait à elle seule l'innocence

A la voir, on en prenait vite conscience

Un sourire d'elle, et vous pouviez mourir

Elle était La Femme

Avec une belle âme.

Un jour, elle disparut

Où était elle?

Sans elle notre rue

Sembla vite inhabituelle

Comment s'appelait elle?

La divine 

Wivine

Où était elle?

On suT qu'un beau parleur

Lui fit croire au bonheur

Il lui promit le paradis

Et lui offrit l'enfer, pas le paradis

Divine Idylle

Mortelle idylle.........

Pauvre Wivine

africaine

 

P♥J

 

Un des textes qui revient chez moi!


01 09 2011: Pas le coeur à écrire et à mettre un nouveau texte j'ai déprogrammé ce qui était initialement prévu.....
Journée chargée

 

Repost 0
Published by Bella BWSwann - dans Poésie libre ou prose
commenter cet article
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 01:11

 

pixiz 4da0cdc061e56

 

Oh si écris, écris ce qui est dans ton coeur

Oublie le doute, oublie que tu as peur 

Qu'il lise en toi, qu'il lise dans tes yeux 

Qu'il voie en toi ce qu'il aime le mieux

 

 

Ecris 

Ecris encore

Ecris sans remords

Juste dans un cri

 

 

Et qu'il te lise

Pour qu'il te dise

Ces mots

Ces doux mots

Qu'il garde juste pour toi

Qu'il te dédie juste à toi

 

 

Ecris 

Ecris encore

Ecris sans remords

Comme dans un cri


Qu'il écrive

Qu'il écrive ces mots

Ces mots que tu veux entendre,

Qu'il écrive ces mots

Que tu les lises, sans plus attendre


Ils seront à jamais écrits

Plus fort qu'un simple cri

Quoi qu'après il dise

L'écrit reste et emporte la mise


Les écrits ne s'envoleront pas

Ils resteront à jamais, visible ou pas

Ils sont pour toujours et à jamais pour Elle

Et ne partiront pas d'un simple battement d'ailes


Ecris pour toi

Ecris pour Elle

Ils sont à toi

Ils sont à Elle

 

C'est si doux 

Si beau, si bon, si fou

 

P♥J

Repost 0
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 00:42

 

ROSES

 

Longtemps, je me suis interrogée

Mais qui pouvait elle donc être

Comme d'autres, je n'ai pas dérogé

J'ai cherché à tout connaître de son être.

Elle avait une allure féline

Qui la rendait juste divine.

On aurait dit qu'elle volait

Lorsqu'elle se déplaçait

Ses pieds touchaient à peine le sol

On la croyait prêtre à prendre son envol

Si belle

Aérienne

Si douce,

Belle frimousse

Un rien suffisait à la faire rougir

Elle incarnait à elle seule l'innocence

A la voir, on en prenait vite conscience

Un sourire d'elle, et vous pouviez mourir

Elle était La Femme

Avec une belle âme.

Un jour, elle disparut

Où était elle?

Sans elle notre rue

Sembla vite inhabituelle

Comment s'appelait elle?

La divine 

Wivine

Où était elle?

On su qu'un beau parleur

Lui fit croire au bonheur

Il lui promit le paradis

Et lui offrit l'enfer, pas le paradis

Divine Idylle

Mortelle idylle.........

Pauvre Wivine

africaine

 

P♥J

 

Donc je disais ayant été virée sans tambour ni trompette de cette communauté qui n'avait pas de place pour les nouveaux, et sans en avoir été informée, merci vu le nombre de mes écrits il faut savoir que l'on est "expulsée" mdr, je rapatrie mes créations chez moi!

J'aimais beaucoup ce sujet, j'ai essayé mais bon tant qu'à écrire pour soi autant que se soit chez moi, j'attends la prochaine expulsion 3communautés suivent la même démarche et une 4ème s'en approche.....

Très drôle ça m'évite de partir....

Et ça va me permettre de sortir ces textes à nouveau Merci!


 

Repost 0
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 05:00

souris1.jpg

 

souris2.jpg

SOURIS CITY DEUX DES PERSONNAGES DE CE FILM

 

Ne comptez pas sur moi pour d'autres rongeurs

Que ceux ci en plastique, ou autres peluches

J'ai une de ces peurs des rongeurs

J'en ai véritablement et sainte horreur

Donc sauf à trouver une peluche

Du célèbre Ratatouille

Faisant la tambouille

Ou d'un DVD d'un de ces dessins animés

Vous n'aurez rien, promis, de plus animé

Désolée

Terreur

Horreur

Malheur

Des rongeurs

Non j'ai trop peur

Je m'en suis allée

 

P♥J

Repost 0
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 03:00

mes roses 003

 

Un centre de table occupé par mes roses

Promis on changera plus tard je choisis

Désolée elle ont plus que la seule valeur des roses

Et je publie ce qui me provoque une émotion choisie

 

P♥J

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Bella BW SWANN
  • Le blog de Bella BW SWANN
  • : Mon nouveau blog est ici http://bellabwswann.wordpress.com/ Mes articles migrent peu à peu
  • Contact

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez papillon06 sur Hellocoton

Recherche

J'ai le bouton Hellocoton

Rendez-vous sur Hellocoton !

Archives

Liens