11 septembre 2014 4 11 /09 /septembre /2014 16:00

 

 

Mon dernier article est ici link

http://bellabwswann.wordpress.com/2014/09/11/sous-le-sceau-du-secret/

 

 

 

Bella

Repost 0
9 septembre 2014 2 09 /09 /septembre /2014 23:58

http://www.tongif.com/gifsanimes/images/livre/Muempu5d.gif

Toujours pris sur internet

Images mises à disposition gratuitement

Mais enlevées sur simple demande...

 

       Un vieil article que j'ai rapatrié chez moi sans le publier, il dormait et était en attente, programmé, il date mais

Ouf, Guy de Maupassant a été super sympa hier.

Ma tête était un peu fatiguée et avait un peu de mal à se

concentrer, mais notre rencontre irréelle a été un vrai régal.

Comme quoi, il n'y a pas à dire le talent, ça ne s'achète pas...

Il y avait une petite chose que j'avais oubliée...

Guy de Maupassant, qui souffrait de divers maux glisse vers la folie

en doute constant, et s'il ne pouvait pu écrire, s'il perdait toute

inspiration ou tout "talent"  

Il y en a qui ne risquent rien de ce côté là...

Eh, attention, ne me prêtez pas des idées que je n'ai pas, le talent

c'est très particulier on l'a ou on ne

l'a pas.

 

-"Maître, comment une telle idée a t'elle pu traverser votre esprit?

Vous, l'ami de Flaubert, journaliste reconnu et apprécié, le plus

grand auteur de nouvelles de la Littérature Française, vous êtes

mort si jeune.

Vous vous rendez compte que plus d'un siècle après votre décès,

on continue à vous lire et que l'on étudie vos écrits....Quel

malheur! Maître, mais qu'avez vous fait?"

-"Diantre, on continue à me lire et à m'étudier, je n'aurai jamais pu

imaginer que mes écrits passeraient l'épreuve du temps....Folie

que la vie, folie que ma vie.....Comme on peut parfois, laisser son

"âme" détruire une vie.....C'est désespérant....J'étais si

désespéré...."  

Excusez moi de vous faire parler par le biais de ma si modeste

plume, mais cette rencontre improbable, irréelle m'a laissé des

"bleus au coeur", je me suis plongée dans votre bibliographie,

j'y ai retrouvé tant de mes lectures, quelle peine une telle fin.

C'est étrange, j'ai toujours eu cette sensation que les meilleurs

écrivains étaient des personnes qui avaient une sensibilité poussée

à l'extrême, et là, à plonger dans votre oeuvre hier, mon

impression s'est confirmée.

En plus cher Maître, en ce moment allez savoir pourquoi votre

prénom m'est familier, il me suit et me poursuit partout, pas un

endroit où je ne le trouve, mais vous, vous c'est autre chose, vous

je vous comprends, je vous entends, je vous écoute et vos mots...

Que de vérités et quel talent!!!!

Heureusement que je vous ai découvert une fois de plus, et jamais

une fois de trop, ça m'a fait un bien fou....Vous n'imaginez

même pas!......

Enfin, je suis tellement étourdie, mais lui c'est quelqu'un

d'exception, heureusement il m'a tout pardonné.

C'est que cet homme est bon.

En fin observateur des hommes de son temps, il a su passer la

barrière du temps, et lire au fond de moi.

A croire qu'il est plus facile de voyager dans l'espace temps que de

deviner qui est l'autre, dans ce monde supposé si virtuel, où

chacun se cache derrière un écran et pense ne pas être "perçu"  

mais pour se cacher "totalement" là aussi il faut un "sacré talent"

et une très fine connaissance née de l'observation attentive du

genre humain...

.

 

Bella 06 12 2010

Un texte revenu chez moi et que je publie à nouveau

Repost 0
Published by Bella BWSwann - dans Mes chroniques
commenter cet article
8 septembre 2014 1 08 /09 /septembre /2014 03:43

 

Mon dernier texte est ici

link

http://bellabwswann.wordpress.com/2014/09/08/les-rouges-dames-oies-elles/link

 

 

Bella

 

 

Je continue de tester wordpress et mis à part l'impossibilité pour le moment de choisir la police, je suis plutôt contente

Repost 0
Published by Bella BWSwann - dans poesie
commenter cet article
4 septembre 2014 4 04 /09 /septembre /2014 01:44

 

 

 

Mon dernier article est ici

http://bellabwswann.wordpress.com/2014/09/04/diablement-gent-il/

 

link

 

 

Bella

Repost 0
29 août 2014 5 29 /08 /août /2014 23:37

 

creations-perso 0780

Voilà, je l'avais écrit, OB semble s'éteindre, je cherche donc une autre plateforme, aucune décision définitive, et pour l'instant pas de transfert, mais j'ai ouvert un nouveau blog sur Wordpress ici

http://bellabwswann.wordpress.com/

link

Et mon dernier article est ici

http://bellabwswann.wordpress.com/2014/08/27/la-poupee-de-papier/

link

 

 

P ♥ J

Repost 0
19 août 2014 2 19 /08 /août /2014 00:21

Mon article est désormais ici     

 http://bellabwswann.wordpress.com/2014/08/19/robin-williams/

link

 

Bella

Repost 0
5 août 2014 2 05 /08 /août /2014 23:57

WP_20140715_134.jpg

 

 

Quelle surprise au retour de mes vacances, de la pub avait envahi mon blog…. Une terre en friche, abandonnée….Non, mais qu’avais-je fait ? Rien de bien  grave, mais pour la première fois, j’ai été par dépassée le temps qui passe et je n’ai rien  publié pendant plus de 45jours… Il était temps de remédier à cette absence à cet oubli….Au moins pour stopper la publicité…..

 

Donc je rentre, des  souvenirs plein la tête, j’époussète mon blog, et mes « contacts »  et je réfléchis à la suite….

 

Pas trop le temps de laisser mes doigts courir sur le clavier, mais, je reviendrai très vite je crois, ma main me démange…..                         Enfin , reviendrai…..

 

Je suis aussi venue vous dire que je vais  probablement partir.

J’ai testé la nouvelle version d’OB, je n’accroche pas du tout, l’ancienne se meurt, il va être temps de plier bagages. J’ai testé  différentes plateformes et ce depuis des mois, je ne suis pas convaincue pour l’instant…J’ai deux idées en tête, nous verrons bien

 

En attendant, je vous souhaite de bonnes vacances

 

 

 

P  J

Repost 0
19 mai 2014 1 19 /05 /mai /2014 23:19

Mon article est désormais ici

 

 

http://bellabwswann.wordpress.com/2014/09/23/17052014-festival-de-cannes-lea-seydoux-et-indochine-enflamment-la-croisette-2/

link

Bella
Repost 0
16 mai 2014 5 16 /05 /mai /2014 01:01

 

 

 WP_20140423_020.jpg

A....................TOI

 

J’étais partie en vacances avec ce

besoin de reprendre mon souffle

avant d’autres épreuves…..

Excuse moi, j'ai failli oublier, il

ne faut pas parler de  la maladie

ou de la mort ou de quoi que ce

soit, juste Rire bien fort de tout et

de tous…. Ce rire gros et gras que

tu apprécies tant et qui m'a 

toujours si  profondément agacée.

Et  toi, toi, incapable d’écrire

La moindre réponse, toi qui ne

parles  qu’aux personnes qui ne te

contrarient pas et avec qui tu

entretiens des relations insipides

depuis tant d'années, bien avant

moi, et pendant, depuis, et après

moi…..Bien sûr...


J’en avais un besoin vital,

vraiment  vital.

creations-perso-0073.JPG

Il ne faisait pas très beau mais

quelle importance, cet endroit

que    j’avais choisi en ignorant

exactement où il se situait m’a

fait  découvrir et redécouvrir des

trésors,même sous la pluie.

 creations-perso-0212.JPG

 

 

Qui aurait dit qu'ici aussi, un jour

de pluie, je croiserai, deux

amoureux japonais m'a t'il semblé,

et leur photographe, venus poser

pour l'éternité, sous la pluie. Elle en

tennis sous sa belle robe, lui

portant secours à sa belle épousée

avec son parapluie.....Qu'ils m'en

excusent, c'était si incongru, que

j'ai aussi pris quelques clichés....Des

mariés qui surgissent dans un

village où le temps s'est arrêté, ma

main a suivi mon oeil

La vie a plus d'imagination que

tout ce que  j'écrirai jamais......

creations-perso-0537.JPG

 

 

 

J'ai même croisé Nostradamus, ça

ne s'invente pas, entre alpilles et Lubéron, mes yeux ont tant vu .

 

Je reprenais des forces, j'oubliais

Un peu les blessures et les

tourments et j'attendais le soleil ....

Il reviendrait, je le savais.

 

A peine partie ton Gene, me

disait  presque affolé que tu avais

disparu ! Disparu toi ? Rires !!

Pourtant, là, il y croyait et moi,

j’avais vraiment autre chose en

tête

"Il est dans le Lubéron chez un

ami" lui ai-je dit, (tu y allais

parfois), "ou avec sa dernière

maîtresse ou en train de

bouder quelques temps....."  

aucune importance, il reviendra

quand il  en aura fini, il revient

toujours….

Enfin , il revient vers ceux qui ont

l'âme d'un mouton ou  qui sont  de

vrais pots de miel, ceux qui se

plient à    ses exigences, qui    

continuent à se prosterner devant

lui, comme s'il   était un Dieu.....

Un Dieu, non  mais tu imagines

ça! Pas moi, en   tous cas......

creations-perso-0237.JPG

or, toi, toi malgré tes griefs tu

ne diras jamais rien qui puisse le

blesser tu resteras toujours avec

lui…Fidèle au plus infidèle des

infidèles, pire à ton pire ennemi, ça

en devient presque touchant….Oui,

Gene me touche, c’est amusant

n’est-ce pas ? Au moins, lui ne

me ment pas et il est toujours là !

 WP_20140425_250.jpg

Oui la vie était entre parenthèse,

enfin ,le malheur était entre

parenthèse et je tenais

vraiment à ce qu’il y reste….

 creations-perso-0780.JPG

La semaine s’est terminée et,

même si  la peur de la "fin du

calme "me hantait, planait au-

dessus de moi, attendant le pire

moment pour me tomber dessus,

je continuais mes vacances

ailleurs, là-bas, je retrouvais

enfin le soleil tant attendu,

j’étais bien, enfin si bien.....             

Une parenthèse, un répit presque          

volé...En tous cas, je le    pensais…

 

DSCF8420

Et, j'ai revu le pirate et su que tu

étais de retour, encore et toujours

là, jamais tu ne partirais je le

savais.

Je l’avais toujours su.

Je te l'avais même dit quand tu

avais prétendu le contraire.......

 

Gene, bien sûr aux aguets, avait

"noté" ton retour, "il est rentré comme toujours " m’a- t-il dit

Pourquoi m’en avoir parlé?

Pourquoi me dire que tu avais

disparu ?

Je ne sais………….

Je ne voulais plus qu'il me parle

de  toi, il le savait mais il continuait

comme avant, comme s'il était

impensable que nous soyons séparés

à ses yeux, il semblait croire que

nous gardions le contact, il ne te

connaissait pas, tu es si 

orgueuilleux, il l'ignore....

"Où es-tu?" m'a t il demandé 

Et, c’est à ce moment précis qu’il

m’a   dit "Tu aurais pu rencontrer la

Comtesse Atschérie,  elle est dans

Le Lubéron ! Peut-être même là

où tu    as séjourné"

 creations-perso-0031.JPG

Je n’en avais que faire des

Voyages de la fausse Comtesse,

Fausse  ingénue, pauvre poétesse

tout cela   n’ayant au fond aucun

intérêt, mais que diable fichait elle

là, et pourquoi en même temps que

moi? Agrrrrr

 

Bien sûr, la dame aux bottines

rouge sang, aux lèvres  fines comme

ses gambettes qu'elle découvrait

avec obstination…était venue

retrouver  son amant, te retrouver.

Elle  s'était installée près de chez

toi…..

 

J’avoue en avoir éprouvé une

immense tristesse.

 

 

Shéhérazade come back!

 

Tout cela était sans importance,

ses déplacements   comme vos non  

conversations, mais, entendre

parler d'elle, là maintenant, non,  

je n'en avais  pas  envie, elle me

volait l'eau claire, le     calme qui me

manquait tant et l'air si pur

auquel j'aspirais .......

J'avais  l'impression qu'elle était

toujours  derrière moi.....Et, cette

fois, je n'en     voulais pas……

 

Je t’en veux et je t'en ai voulu,

pourquoi t'avais-je fait

confiance?

Tu ne le méritais pas, tu ne

l'avais  jamais méritée

 

Parfois, je pensais à nos

discussions, nos fous rires, nos

confidences, je souriais...Et je

pensais à elles, toutes ces femmes,

tu n'en aimais aucune, tu ne les

appréciais même pas vraiment et

ne les respectais pas, et elles

étaient si    aveugles....                        

 

  Moi aussi, je l'avais été avec toi....

 

Oui, c'est vrai, je t'en ai   voulu, je lui

en ai voulu d'avoir été   mon ombre

et j'en ai voulu à Gene    de m'en

avoir parlé.....Idiotie! Que de temps

gaspillé pour rien, et quelle perte

d’énergie.

J'ai été en colère, tellement en

colère.....Et, le temps a passé, au

fond, tu ne vaux pas mon

agacement, elle ne vaut pas mon

regard, l'air que je respire n'est

pas le tien il ne l'a jamais été, le

mien est pur, il l'a toujours été. 

 

Je ne cherche plus à savoir s’il y

a    eu un moment de vérité en toi,

c'est  sans importance,, tu as joué,

tu as   perdu, je t'ai quitté, et le

reste est  sans le moindre intérêt.

Jamais, je n'ai   regretté ma

décision, jamais……

 

Et rien que de t'imaginer dans

ton   palais froid et glacé avec

toutes ces  dames légères comme

bulles  d'air....Qui un jour

partiront ou que tu jetteras

encore; certaines en sont

coutumières.                                    

 

Je parie juste encore parfois    sur les

livres que tu as offert à l'une    ou à

l'autre, aux bottines   rouges.....Et là,

j'en rigole encore....

 

Le lubéron, quel bel endroit!

 

Depuis, je suis rentrée, la vie a

repris son cours, je manque de

temps et toi tu continues de

disparaître et réapparaître, Gene

m’en parle encore et, je m'en

contrefiche....

 

Il fait à nouveau beau, de

l'attente  à l'attente, j'ai besoin

de toutes mes    forces. Je n'en ai

plus aucune à te   consacrer.

creations-perso-0038.JPG

Finalement, il n'y aura pas

d'opération, juste l'attente qui

continue, et dans l'intervalle, je

suis à Cannes, pour le festival, là

au   moins tu n'es pas.....Ici, je suis

chez    moi, et aucune  fausse

Comtesse ne me suit   ou si, mais

celles-ci me font   vraiment rire.

 

 

Je ne t'embrasse pas, tu

 

Comprendras. 

 

 

 

 

P ♥ J

 


Repost 0
18 avril 2014 5 18 /04 /avril /2014 22:51

IMG-20140406-06745-001.jpg

 

 

C’était l’une de ces journées où tout semblait encore ou à nouveau possible.                                       Un ciel bleu comme la mer, une belle balade à Monaco. Le début de l’été, ou plutôt du printemps, mais, ce jour-là c’était vraiment l’été, et elle avait à nouveau 20ans.

Il faisait si chaud, elle avait enfilé une robe sans manches, légère et décolletée, un peu trop peut être….

Ce jour-là était exceptionnel.

Elle n’avait pas remis les pieds sur le rocher depuis si longtemps, une dizaine d’années.                     Elle avait cette perception de plus en plus présente du temps qui passe et de ces lieux qui semblaient inscrits en elle. Tous ces lieux, tous ces instants de vie.          Elle en retrouvait l’odeur, le goût, les images, le « toucher » comme si elle entrait dans son présent en sentant toutes les émotions du passé, c’était indéfinissable et pourtant si troublant.

IMG-20140406-06837.jpg

Elle avait d’abord cherché l’auditorium Rainier, car au départ elle venait assister à un concours de danse. Elle ne connaissait pas cet endroit. Elle y avait déposé "ses danseuses" et avait pris la direction du palais, de la cathédrale, du jardin……             Comme Monaco avait changé, et comme il restait si semblable. La première fois, elle était arrivée sur la place du palais avec une amie de passage retrouvée à des milliers de kilomètres, de leur île comme de leur enfance, c’était inattendu et incroyable. Il faisait froid, nuit tôt, elles avaient mangé dans une crêperie, Monaco avait cette douceur et cette beauté qui émanaient de Grace si "présente" bien qu’absente à jamais, un mythe, un lieu préservé, presque hors du temps. Des ruelles où flânaient quelques touristes….

Elle y était revenue quelques temps après, c’était au mois de Mai, le mois du grand prix. Un de ces amis avait voulu lui « faire assister » à cet évènement. Elle n’était pas amatrice, mais lui oui, tellement. Elle avait vu de près et surtout entendu le vrombissement des formules 3, elle ne le regrettait pas, une expérience dont elle était sortie en souriant et en se disant, que la formule 3suffisait, quel boucan !En rentrant, ils s’étaient mouillés, comme souvent, Grand prix de Monaco et Festival de Cannes voulaient dire, « jours de pluie », les dernières pluies. Mais là, la pluie était chaude, ils avaient beaucoup ri…..

Aujourd'hui, ils avaient commencé à installer le "parcours" du grand prix 2014.

IMG-20140406-06820.jpg

A cette époque elle habitait Menton, le rocher était un lieu qu’elle fréquentait l’été le plus souvent. Le temps avait passé, elle avait déménagé, changé de fiancé et c’était avec son futur mari, son bébé, puis son mari et sa famille qu’elle s’y était promenée.

Pourquoi avait-elle attendue si longtemps ?  

Elle se le demandait et en même temps, ne pensait qu’à une seule chose, c’était une journée magnifique et elle allait en savourer chaque seconde.

Ils étaient montés à pieds, comme elle le faisait avant.

IMG-20140406-06609.jpg

Le palais s’agrandissait, la place était presque déserte. Ils avaient déjeuné, dans un restaurant qu’ils connaissaient bien et devant lequel un goéland semblait à l’affut. Et il l’était.

creations-perso-0784.JPG

Elle avait décidé de prendre son repas protégée par un coupe-vent. Heureusement, il y avait quelques tables le long de l’abri, et l’oiseau avait une obsession ! Il cherchait une proie. Il avait foncé sur un touriste qui passait, avait atterri sur sa tête et lui avait piqué son sandwich et ce n’était que sa mise en bouche ! Charmant oiseau brrrr…..

Avant de repartir, ils avaient emprunté les ruelles, visité la cathédrale, quelle splendeur, que de joyaux et cette atmosphère palpable, oui, c’était ça qui la troublait depuis qu’ils étaient à Monaco, elle sentait quelque chose de mystique, comme si le passé vibrait sous ses pieds,

IMG-20140406-06725-001.jpg

Elle avait pensé à ce lieu il y a quelques mois. On lui avait parlé, puis offert un livre « Shéhérazade » pas celle à laquelle vous pensez. L’intrigue se déroulait entre Monaco et Nice. Elle avait aimé ce livre et reconnu en le lisant ces paysages familiers bien qu’un siècle soit passé depuis qu’il avait été écrit. Ce livre, elle l’avait amené pour l’abandonner, du « bookcrossing ». Ce « mouvement » l’avait interpellé, mais si elle le libérait c’est que celui qui le lui avait offert avait perdu sa confiance, elle avait donc décider de s’en séparer…… Il était passionnant…. (Le livre bien entendu)

IMG-20140221-06360.jpg

Après l’avoir libéré, elle prit le chemin de retour, l’heure avançait et on l’attendait.

 

Des italiens qui étaient à bord d’un "petit train" l’avaient sifflé et complimenté….Rien ne changeait jamais, et vraiment ce n’était pas ses gambettes qu’ils regardaient ! Elle n’avait pu s’empêcher de s’en faire la réflexion.

 

 

 

P ♥J

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Bella BW SWANN
  • Le blog de Bella BW SWANN
  • : Mon nouveau blog est ici http://bellabwswann.wordpress.com/ Mes articles migrent peu à peu
  • Contact

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez papillon06 sur Hellocoton

Recherche

J'ai le bouton Hellocoton

Rendez-vous sur Hellocoton !

Archives

Liens