23 mars 2014 7 23 /03 /mars /2014 00:35

 

IMG-20140310-06545-002.jpg

Il est un moment où tout bascule, un moment où tout se joue, une milliseconde avant, tout est encore possible, une milliseconde après, rien ne sera plus jamais comme avant, c’est à cette milliseconde que la vie se joue, c’est la milliseconde qu’il ne faut pas manquer…….

 

Combien de fois, s’était-elle dit la même chose ?         Des centaines, des milliers, elle l’ignorait… Mais, ce qu’elle savait, ce dont elle était certaine, c’est que ces points de rupture existaient, on les passait parfois sans les voir.

 

Mais, le plus souvent, on savait à quel instant précis tout avait changé, on avait cette sensation au-delà du réel, c’était là, dans ce battement de cil, au moment où on arrêtait net un sourire naissant, un éclair de regard. C’était à la fois inexplicable et tellement "perceptible".                                

En quelques mois, elle avait senti tellement de ces moments qu’elle n’en revenait pas.                                      Certains tristes, déchirants, de ceux qui vous étranglent le cœur à vous priver d’air, et vous arrachent un hurlement silencieux qui emplit encore longtemps après le silence et vous donne la chair de poule…..                                        Et d'autres, très rares plus doux, comme celui qui lui avait rendu le sourire, un pâle sourire rosé, celui où elle avait convaincu. C’était la première fois, qu’elle en avait eu une sensation aussi nette, un mot, elle avait dit un mot et elle avait vu et senti au même moment que cette fois-là, elle avait gagné…..C'était une sensation très animale, comme si l'autre s'était incliné reconnaissant qu'elle était le "chef de meute"......Pourquoi pensait elle aux loups?  Sûrement car ce qu'elle avait lu dans ses yeux et senti était de cet ordre-là, une allégeance qu'elle ne sollicitait pas, mais elle avait besoin qu'on lui fasse confiance, et, ce jour-là, elle avait obtenu plus, bien plus.

 

C'était une petite victoire, mais une victoire qui lui avait fait du bien au milieu de tout ce néant où elle se débattait…….

 

Les jours passaient, et elle avait changé.                       Les jours passaient et elle attendait qu’ils passent pour savoir…..                                                                Et ,en attendant, elle s’était remis à écrire, un peu, elle manquait de temps.                                                      Elle s’était mise à dessiner, à sculpter……. Cela faisait plus d'un mois qu’elle travaillait sur un projet, il lui prenait ses jours, il lui prenait ses nuits, mais elle avait ressenti au milieu du stress, de l’épuisement, une joie à transmettre un savoir….Elle se sentait à nouveau vivante, elle faisait ce qu’elle aimait et elle se voyait autrement.                            Elle était entourée d’une joyeuse petite bande, elle avait l’impression d’être un "maître", celui qui enseigne, qui transmet un savoir et surtout qui permet aux autres de comprendre, celui à qui on pose des questions et qui y répond……..Celui qui instruit, dans le sens noble.           Et ça fonctionnait, ça fonctionnait très bien.             Pour un peu, elle se serait crue dans une série américaine, avec de grands tableaux, sur lesquels elle dessinait ….     Elle avait ainsi appris qu'elle "savait dessiner", un grande surprise pour elle.......Quand on veut donner, on se dépasse toujours, et elle avait dépassé ses limites 

 

Ça lui avait fait du bien, en peu de temps, elle avait prouvé qu'elle savait jauger les personnes, au premier regard comme avant.                                                               Elle avait ce feeling immédiat, qui faisait que lorsqu'elle regardait quelqu'un, elle savait qui elle avait en face d'elle, et ça, ça lui faisait du bien.                                       Et non seulement elle voyait en l'autre, mais elle avait cette façon d'être qui mettait à l'aise les êtres les plus sensibles, ceux qui se cachaient et n'osaient aucun mot avaient avec elle, sans qu'elle n'ait rien à faire d'autre "qu'être," un comportement différent, ils s'ouvraient....

 

 

La vie est pleine de ces moments de rupture de ces instants de vie où tout bascule, elle en avait connu beaucoup, mais, là, elle savait que si elle s'était parfois trompée, jamais elle n'avait fui et jamais elle n'avait été une autre qu'elle même....Et de ça elle pouvait être fière. Elle ne trichait pas avec son image et le miroir lui renvoyait une image qu'elle trouvait embellie....


Il est de ces instants de vie qu’il faut savoir saisir, on a rarement une seconde chance.

 

 

P ♥J

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Bella BW SWANN
  • Le blog de Bella BW SWANN
  • : Mon nouveau blog est ici http://bellabwswann.wordpress.com/ Mes articles migrent peu à peu
  • Contact

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez papillon06 sur Hellocoton

Recherche

J'ai le bouton Hellocoton

Rendez-vous sur Hellocoton !

Archives

Liens