16 mai 2014 5 16 /05 /mai /2014 01:01

 

 

 WP_20140423_020.jpg

A....................TOI

 

J’étais partie en vacances avec ce

besoin de reprendre mon souffle

avant d’autres épreuves…..

Excuse moi, j'ai failli oublier, il

ne faut pas parler de  la maladie

ou de la mort ou de quoi que ce

soit, juste Rire bien fort de tout et

de tous…. Ce rire gros et gras que

tu apprécies tant et qui m'a 

toujours si  profondément agacée.

Et  toi, toi, incapable d’écrire

La moindre réponse, toi qui ne

parles  qu’aux personnes qui ne te

contrarient pas et avec qui tu

entretiens des relations insipides

depuis tant d'années, bien avant

moi, et pendant, depuis, et après

moi…..Bien sûr...


J’en avais un besoin vital,

vraiment  vital.

creations-perso-0073.JPG

Il ne faisait pas très beau mais

quelle importance, cet endroit

que    j’avais choisi en ignorant

exactement où il se situait m’a

fait  découvrir et redécouvrir des

trésors,même sous la pluie.

 creations-perso-0212.JPG

 

 

Qui aurait dit qu'ici aussi, un jour

de pluie, je croiserai, deux

amoureux japonais m'a t'il semblé,

et leur photographe, venus poser

pour l'éternité, sous la pluie. Elle en

tennis sous sa belle robe, lui

portant secours à sa belle épousée

avec son parapluie.....Qu'ils m'en

excusent, c'était si incongru, que

j'ai aussi pris quelques clichés....Des

mariés qui surgissent dans un

village où le temps s'est arrêté, ma

main a suivi mon oeil

La vie a plus d'imagination que

tout ce que  j'écrirai jamais......

creations-perso-0537.JPG

 

 

 

J'ai même croisé Nostradamus, ça

ne s'invente pas, entre alpilles et Lubéron, mes yeux ont tant vu .

 

Je reprenais des forces, j'oubliais

Un peu les blessures et les

tourments et j'attendais le soleil ....

Il reviendrait, je le savais.

 

A peine partie ton Gene, me

disait  presque affolé que tu avais

disparu ! Disparu toi ? Rires !!

Pourtant, là, il y croyait et moi,

j’avais vraiment autre chose en

tête

"Il est dans le Lubéron chez un

ami" lui ai-je dit, (tu y allais

parfois), "ou avec sa dernière

maîtresse ou en train de

bouder quelques temps....."  

aucune importance, il reviendra

quand il  en aura fini, il revient

toujours….

Enfin , il revient vers ceux qui ont

l'âme d'un mouton ou  qui sont  de

vrais pots de miel, ceux qui se

plient à    ses exigences, qui    

continuent à se prosterner devant

lui, comme s'il   était un Dieu.....

Un Dieu, non  mais tu imagines

ça! Pas moi, en   tous cas......

creations-perso-0237.JPG

or, toi, toi malgré tes griefs tu

ne diras jamais rien qui puisse le

blesser tu resteras toujours avec

lui…Fidèle au plus infidèle des

infidèles, pire à ton pire ennemi, ça

en devient presque touchant….Oui,

Gene me touche, c’est amusant

n’est-ce pas ? Au moins, lui ne

me ment pas et il est toujours là !

 WP_20140425_250.jpg

Oui la vie était entre parenthèse,

enfin ,le malheur était entre

parenthèse et je tenais

vraiment à ce qu’il y reste….

 creations-perso-0780.JPG

La semaine s’est terminée et,

même si  la peur de la "fin du

calme "me hantait, planait au-

dessus de moi, attendant le pire

moment pour me tomber dessus,

je continuais mes vacances

ailleurs, là-bas, je retrouvais

enfin le soleil tant attendu,

j’étais bien, enfin si bien.....             

Une parenthèse, un répit presque          

volé...En tous cas, je le    pensais…

 

DSCF8420

Et, j'ai revu le pirate et su que tu

étais de retour, encore et toujours

là, jamais tu ne partirais je le

savais.

Je l’avais toujours su.

Je te l'avais même dit quand tu

avais prétendu le contraire.......

 

Gene, bien sûr aux aguets, avait

"noté" ton retour, "il est rentré comme toujours " m’a- t-il dit

Pourquoi m’en avoir parlé?

Pourquoi me dire que tu avais

disparu ?

Je ne sais………….

Je ne voulais plus qu'il me parle

de  toi, il le savait mais il continuait

comme avant, comme s'il était

impensable que nous soyons séparés

à ses yeux, il semblait croire que

nous gardions le contact, il ne te

connaissait pas, tu es si 

orgueuilleux, il l'ignore....

"Où es-tu?" m'a t il demandé 

Et, c’est à ce moment précis qu’il

m’a   dit "Tu aurais pu rencontrer la

Comtesse Atschérie,  elle est dans

Le Lubéron ! Peut-être même là

où tu    as séjourné"

 creations-perso-0031.JPG

Je n’en avais que faire des

Voyages de la fausse Comtesse,

Fausse  ingénue, pauvre poétesse

tout cela   n’ayant au fond aucun

intérêt, mais que diable fichait elle

là, et pourquoi en même temps que

moi? Agrrrrr

 

Bien sûr, la dame aux bottines

rouge sang, aux lèvres  fines comme

ses gambettes qu'elle découvrait

avec obstination…était venue

retrouver  son amant, te retrouver.

Elle  s'était installée près de chez

toi…..

 

J’avoue en avoir éprouvé une

immense tristesse.

 

 

Shéhérazade come back!

 

Tout cela était sans importance,

ses déplacements   comme vos non  

conversations, mais, entendre

parler d'elle, là maintenant, non,  

je n'en avais  pas  envie, elle me

volait l'eau claire, le     calme qui me

manquait tant et l'air si pur

auquel j'aspirais .......

J'avais  l'impression qu'elle était

toujours  derrière moi.....Et, cette

fois, je n'en     voulais pas……

 

Je t’en veux et je t'en ai voulu,

pourquoi t'avais-je fait

confiance?

Tu ne le méritais pas, tu ne

l'avais  jamais méritée

 

Parfois, je pensais à nos

discussions, nos fous rires, nos

confidences, je souriais...Et je

pensais à elles, toutes ces femmes,

tu n'en aimais aucune, tu ne les

appréciais même pas vraiment et

ne les respectais pas, et elles

étaient si    aveugles....                        

 

  Moi aussi, je l'avais été avec toi....

 

Oui, c'est vrai, je t'en ai   voulu, je lui

en ai voulu d'avoir été   mon ombre

et j'en ai voulu à Gene    de m'en

avoir parlé.....Idiotie! Que de temps

gaspillé pour rien, et quelle perte

d’énergie.

J'ai été en colère, tellement en

colère.....Et, le temps a passé, au

fond, tu ne vaux pas mon

agacement, elle ne vaut pas mon

regard, l'air que je respire n'est

pas le tien il ne l'a jamais été, le

mien est pur, il l'a toujours été. 

 

Je ne cherche plus à savoir s’il y

a    eu un moment de vérité en toi,

c'est  sans importance,, tu as joué,

tu as   perdu, je t'ai quitté, et le

reste est  sans le moindre intérêt.

Jamais, je n'ai   regretté ma

décision, jamais……

 

Et rien que de t'imaginer dans

ton   palais froid et glacé avec

toutes ces  dames légères comme

bulles  d'air....Qui un jour

partiront ou que tu jetteras

encore; certaines en sont

coutumières.                                    

 

Je parie juste encore parfois    sur les

livres que tu as offert à l'une    ou à

l'autre, aux bottines   rouges.....Et là,

j'en rigole encore....

 

Le lubéron, quel bel endroit!

 

Depuis, je suis rentrée, la vie a

repris son cours, je manque de

temps et toi tu continues de

disparaître et réapparaître, Gene

m’en parle encore et, je m'en

contrefiche....

 

Il fait à nouveau beau, de

l'attente  à l'attente, j'ai besoin

de toutes mes    forces. Je n'en ai

plus aucune à te   consacrer.

creations-perso-0038.JPG

Finalement, il n'y aura pas

d'opération, juste l'attente qui

continue, et dans l'intervalle, je

suis à Cannes, pour le festival, là

au   moins tu n'es pas.....Ici, je suis

chez    moi, et aucune  fausse

Comtesse ne me suit   ou si, mais

celles-ci me font   vraiment rire.

 

 

Je ne t'embrasse pas, tu

 

Comprendras. 

 

 

 

 

P ♥ J

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

vivi 16/05/2014 21:24


Un petit coucou en passant, et après t'avoir lue :o)

Bella BWSwann 18/05/2014 00:09



Coucou en retour



Présentation

  • : Le blog de Bella BW SWANN
  • Le blog de Bella BW SWANN
  • : Mon nouveau blog est ici http://bellabwswann.wordpress.com/ Mes articles migrent peu à peu
  • Contact

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez papillon06 sur Hellocoton

Recherche

J'ai le bouton Hellocoton

Rendez-vous sur Hellocoton !

Archives

Liens